Ciné-Fil #13 by Marine Melody

Bienvenue à toi, jeune lecteur passionné ou non de cinéma ! (On se tutoie, hein ?) Comme tu vas le voir, la sélection des films de cette semaine fait la part belle au cinéma français, puisque trois films sur quatre sont des productions de notre beau pays aux sept-cent vingt variétés de fromages (sauf le gouda)*. C'est parti pour ce nouveau tour d'horizon des sorties de la semaine passée !

*Information non contractuelle.

 

Le coup de coeur de la semaine : Les Hommes Du Feu

310176

Film de Pierre Jolivet, avec Roschdy Zem, Emilie Dequenne, Michaël Abiteboul, Guillaume Labbé... Sortie le 5 juillet.

Le pitch (Source : Allociné) : "Philippe, 45 ans, dirige une caserne dans le Sud de la France. L’été est chaud. Les feux partent de partout, criminels ou pas. Arrive Bénédicte, adjudant-chef, même grade que Xavier, un quadra aguerri : tension sur le terrain, tensions aussi au sein de la brigade... Plongée dans la vie de ces grands héros : courageux face au feu, mais aussi en 1ère ligne de notre quotidien. "

Remarquable ! Une immersion bouleversante dans la vie d'une caserne de pompiers dans l'Aude. La fiction semble proche de la réalité (je dis semble parce que je n'ai jamais été dans une véritable caserne, mais si des pompiers me lisent et ont vu le film, n'hésitez pas à commenter), et donne au film un côté incroyablement réaliste. Les scènes, et les drames, s'enchaînent, et montrent un quotidien fait de tensions, mais surtout de courage, pour ces héros de la vie de tous les jours. L'équipe d'acteurs, Roschdy Zem et Emilie Dequenne en tête, est excellente, et chacun d'entre eux est exceptionellement juste dans son rôle. On pourrait presque croire à un documentaire, tant c'est bien fait. Un film fort en émotions, à voir absolument.

Ma note : 9/10.

 

Les autres films :

430105

Léa et Bertille, deux copines vivant à Paris, ont monté ensemble la société Book A Partner, par laquelle elle "loue" leurs services. Besoin d'une fausse fille ? D'une fausse copine ? Ou d'une ramasseuse de balles ? Elles sont là pour ça ! Mais au travers de ses différentes fausses identités et des mensonges allant avec, Léa pourrait bien finir par se perdre. Surtout lorsque son ancien amour de jeunesse refait surface et se retrouve mêlé à l'un de ses mensonges... Le tandem Deborah François/Alison Wheeler fonctionne à merveille dans cette agréable comédie  ponctuée de quiproquos qui donnent du piment à cette histoire rocambolesque. Alison Wheeler prouve une fois de plus qu'elle est une excellente actrice (elle était notamment en mars à l'affiche de Going To Brazil, comédie déjantée et girly), elle m'a fait mourir de rire dans ce film (la réplique "C'est ce bâtard d'Herman" ne quitte plus ma tête depuis le visionnage et j'en ris encore en repensant à la scène), et Deborah François confirme son talent. J'ai beaucoup aimé ! Ma note : 9/10.

199779 jpg r 1280 720 f jpg q x xxyxx

Océanerosemarie a (encore) rompu avec une petite amie, qui s'ajoute à la nombreuse liste de ses ex. Peu de temps après, elle fait la rencontre de Cécile, qu'elle voit déjà comme la femme de sa vie. Pour la conquérir, Océanerosemarie va devoir mûrir ! Une jolie comédie romantique avec des personnages attachants et hauts en couleurs ! On est transportés par l'histoire naissante d'Océanerosemarie et Cécile, et amusée par les nombreux personnages secondaires, notamment la mère de l'héroïne, incarnée par Michèle Laroque, et surtout l'ex complètement dingue, Fantine (incarnée par la formidable Laure Calamy, dont je suis de plus en plus fan), qu'on adore détester, tant elle s'imisce partout ! La bande originale est une valeur ajoutée, avec de très bons choix musicaux. Ma note : 8/10.

Moi moi mechant 3 affiche 283x400

Dans ce troisième volet de la saga Moi, Moche et Méchant, Gru fera équipe avec Lucy pour arrêter le diabolique (et ringard) Balthazar Bratt, et rencontrera son frère jumeau Dru. Ma critique sera faite en tant que totale novice, puisque je n'ai pas vu les deux premiers films (qui m'ont été rapidement résumés par l'amie que j'ai accompagné à la séance). J'ai passé un agréable moment, c'est un bon dessin-animé. La voix de Steve Carrell colle parfaitement au personnage de Gru (et de Dru, du coup, puisqu'il double les deux), et j'ai adoré l'antagoniste du film, Balthazar Bratt, qui est juste génial dans le genre. Agréablement surprise aussi d'entendre la voix de Julie Andrews (coeur d'amour) pour le doublage d'un personnage secondaire ! Par contre, et là, je ne vais sans doute pas me faire que des amis, j'ai vraiment un problème avec les Minions. Je ne les trouve ni mignons, ni sympathiques, ils sont juste très énervants et totalement inutiles à l'histoire. Mais ce n'est bien sûr que mon avis (pas taper). Ma note : 6/10.

 

Sont sélectionnés pour les choix du mois : Loue-Moi et Les Hommes du Feu pour Meilleur Film, Roschdy Zem (Les Hommes du Feu) pour Meilleur Acteur, Alison Wheeler (Loue-Moi), Deborah François (Loue-Moi), Laure Calamy (Embrasse-Moi) et Emilie Dequenne (Les Hommes du Feu) pour Meilleure Actrice, et Julie Andrews (Moi, Moche et Méchant 3) pour Prix d'Honneur.

 

Rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle sélection ciné !

Marine Melody.

rédactrice semaine Film Cinéma