Ciné-Fil #17 by Marine Melody

Bon, ça fait le dix-septième numéro de Ciné-Fil et je n’ai déjà plus d’inspiration pour introduire l’article. Donc ben, voilà, on va parler de cinq films sortis la semaine passée. Dans l’ensemble, ils sont cools. Bonne lecture.

 

Le coup de cœur de la semaine : Crash Test Aglaé

 

Crashtestaglae

 

Film d’Eric Gravel, avec India Hair, Yolande Moreau, Julie Depardieu… Sortie le 2 août 2017.

Le pitch (source : Allociné) : « L'histoire d'une jeune ouvrière psychorigide dont le seul repère dans la vie est son travail. Lorsqu'elle apprend que son usine fait l'objet d'une délocalisation sauvage, elle accepte, au grand étonnement de l'entreprise, de poursuivre son boulot en Inde. Accompagnée de deux collègues, elle va entreprendre un absurde périple en voiture jusqu'au bout du monde qui se transformera en une improbable quête personnelle. »

Très bonne surprise que cette comédie française ! Au niveau du scénario, j’ai été emportée par les mésaventures d’Aglaé et ses collègues, qui tiennent en haleine jusqu’au bout. Les personnages, justement, sont particulièrement attachants, spécialement Aglaé, l’héroïne de ce road trip déjanté. Le film est bien rythmé, on ne s’ennuie pas une minute, et l’histoire est très originale. Le résumé parle d’une improbable quête personnelle pour Aglaé, c’est effectivement le cas ! Un excellent moment.

 

Les autres films de la semaine

Cars3

Flash McQueen est de retour pour de nouvelles aventures, et il va devoir cette fois-ci affronter des petits nouveaux sur son propre terrain. Va-t-il devenir has been face à la nouvelle génération ?... Avec beaucoup moins d’action que dans le deuxième volet, ce troisième épisode se rapproche plus du premier Cars (je pense d’ailleurs qu’il n’est pas nécessaire d’avoir vu le numéro 2 pour comprendre l’histoire, le 1 suffit), avec beaucoup d’émotion et de quête personnelle pour le héros, pour qui il est nécessaire de se perdre afin de se retrouver. Un beau volet, et un bon film Pixar. Ma note : 8/10.

Piresoiree

Cinq amies se retrouvent à Miami pour l’enterrement de vie de jeune fille de l’une d’entre elles. Malheureusement, les festivités tournent mal lorsqu’elles tuent sans le vouloir un stripteaseur… Un film dynamique, drôle, avec une bande de copines très attachante. Ça rappelle un peu Very Bad Trip (ok, j’ai vu que les bandes annonces de ces films-là, mais c’est dans le même genre), et ça m’a personnellement beaucoup rappelé la comédie française Going To Brazil, avec Alison Wheeler et Vanessa Guide, sorti en mars de cette année (et à voir, d’ailleurs). Ma note : 8/10.

 

Lesfillesdavril

Valeria a dix-sept ans. Elle est enceinte, amoureuse, et son petit ami Matteo et elle veulent garder l’enfant. Pour l’aider, sa grande sœur Clara fait appel à leur mère, Avril. Mais Avril va dépasser les limites vis-à-vis de sa fille… Un beau film, fort, sur une mère abusive à l’extrême. Plus le film passe, plus on se prend à détester Avril et à espérer que la situation se retournera contre elle. Le casting est époustouflant, spécialement le casting féminin, et en particulier les actrices jouant la jeune Valeria et sa mère. Ma note : 7/10.

Laplanetedessingessuprematie

 

/ !\ ATTENTION SPOILERS : Ne lisez pas ce qui suit si vous ne souhaitez rien savoir concernant le film, parce que je vais salement vous spoiler la fin. Vous êtes prévenus. / !\

 

Dernier volet de la trilogie contant les origines de la Planète des Singes, ce troisième épisode raconte comment César, chef de groupe, a protégé les siens contre les soldats humains voulant leur destruction. De ce conflit dépendra le destin de la planète toute entière… Alors, je ne voulais pas voir ce film à la base parce que, des films La Planète des Singes, je n’ai vu que le premier volet de cette trilogie (Les Origines), et je n’avais pas été plus emballée que ça. Mais plusieurs personnes m’ont rabâché que ce film était très bon, j’ai donc fini par capituler. Au final, même si je n’en attendais pas grand-chose, et qu’objectivement, le film est plutôt bon, j’avoue avoir été un peu déçue. Je m’attendais à beaucoup plus d’action. Exemple tout bête : Vous voyez le visuel de l’affiche ? Des milliers de singes combattifs prêts à mettre des mandales à l’armée d’humains en face ? C’est beau, n’est-ce pas ? Et bien, c’eeeest… pas dans le film. Voilà. Merci bien, bonsoir. Dans le film, les singes sont à tout péter une bonne centaine (tout de même), et au final, ils remportent la bataille parce que les humains se font engloutir par une avalanche. Epique puissance mille. Mais bon, le film est plutôt bon, visuellement, c’est réussi, et on retrouve dans le rôle de César le roi de la motion capture, monsieur Andy Serkis, qui fait une fois de plus une excellente performance. On ne passe pas un mauvais moment. Ma note : 6/10.

 

Sont sélectionnés pour les choix du mois d’août : Crash Test Aglaé pour Meilleur Film, India Hair (Crash Test Aglaé), Ana Valeria Becerril (Les Filles d’Avril) et Emma Suarez (Les Filles d’Avril) pour Meilleure Actrice, et Andy Serkis (La Planète des Singes : Suprématie) pour Prix d’Honneur.

 

A très vite pour de nouvelles aventures cinématographiques !

 

Marine Melody.

×