Ciné-Fil #20 by Marine Melody

Bonjour, bonjour ! Gros programme aujourd’hui, puisque nous allons parler d’une petite fille surdouée adorable, d’une affaire tragique dans le Wyoming, d’une histoire de famille, d’un humoriste tiraillé et de Gérard Depardieu qui boit du jus d’abricot. Avec du teasing pareil, je suis persuadée que vous en avez déjà l’eau à la bouche.

 

Le coup de cœur de la semaine : Mary

237053 jpg r 1280 720 f jpg q x xxyxx

Film de Marc Webb, avec Chris Evans, McKenna Grace, Octavia Spencer, Lindsay Duncan… Sortie le 13 septembre.

Le pitch (source : Allociné) : « Un homme se bat pour obtenir la garde de sa nièce, qui témoigne d'un don hors du commun pour les mathématiques. »

Permettez-moi d’étayer un peu ce résumé vraiment sommaire d’Allociné : Déjà, c’est pas un homme, c’est Chris -Captain America et Captain de notre cœur- Evans, qui élève donc sa nièce de sept ans depuis la mort de sa sœur, à qui il a promis que Mary (c’est la petite fille) aurait une vie normale. Mais Mary est tout sauf normale, puisqu’elle est surdouée. Frank (Chris Evans, donc) refuse de l’envoyer dans une école spécialisée pour respecter la promesse faite à sa sœur, mais la grand-mère de Mary n’est pas de cet avis et va intenter un procès à son fils pour récupérer la garde de l’enfant et l’envoyer dans l’école en question. Belle ambiance familiale, donc. Le film est très beau, et, évidemment, très émouvant. Marc Webb nous offre une jolie histoire, touchante, drôle, par moments triste, avec un casting impeccable. Chris Evans est formidable dans ce rôle d’oncle aimant, tiraillé entre la promesse faite à sa sœur décédée et la peur de gâcher la vie de sa nièce en ne choisissant pas ce qui est le mieux pour elle. Et quel plaisir de retrouver Octavia Spencer, déjà superbe cette année dans Les Figures de l’Ombre, et qui est décidément une actrice magistrale. Mais la vraie révélation du film est évidemment la jeune McKenna Grace. Quelle actrice ! Elle est d’une justesse absolument époustouflante du début à la fin. En février, lors de la sortie du film Lion, je voulais adopter Sunny Pawar (l’enfant qui joue le jeune Saroo avec une justesse brillante également), et bien là, je veux aussi adopter McKenna Grace. Mes enfants sont magnifiques. S’ajoute à ça une bande originale superbement choisie, et vous obtenez un film merveilleux pour cette rentrée. En bref : foncez le voir, c’est une merveille !

Ma note : 10/10. Sans hésitation.

 

Les autres films

Wind river affiche 994407

Dans une réserve indienne du Wyoming, le corps d’une jeune femme est découvert dans une plaine enneigée. Pour tenter d’élucider l’affaire, le FBI envoie une jeune recrue, qui fera équipe avec un chasseur habitant les lieux... C’est un thriller à suspense très intéressant et bien construit, inspiré de faits réels, et véritablement porté par le duo Jeremy Renner / Elisabeth Olsen, que je trouve absolument excellents, une fois de plus. Ma note : 9/10.

377670

Erwan découvre que l’homme qu’il croyait être son père ne l’est pas. Après une enquête menée par un détective, il retrouve son géniteur, Joseph, qu’il décide de rencontrer, et pour qui il se prend d’affection. Sur sa route, il rencontre également Anna, avec qui il commence à flirter. Problème : Anna est la fille de Joseph… C’est un film intéressant, et François Damiens est un très bon acteur, mais je n’ai pas été emballée plus que ça. En vérité, j’ai été plus emballée par l’intrigue secondaire autour de la fille d’Erwan enceinte que par l’intrigue principale. Ma note : 4/10.

Le prix du succes

Brahim est un humoriste en plein succès (c’est dans le titre), heureux en amour, et épaulé par son grand frère, un manager incontrôlable qui fait régulièrement des vagues. Pour poursuivre son ascension, il va devoir s’en séparer. Mais comment se séparer d’un manager qui fait partie de sa famille ?... Le trio Tahar Rahim / Maïwenn / Roschdy Zem fonctionne à merveille, mais le film manque de rythme. C’est un peu lent par moments. Ce qui est dommage, parce que l’histoire en elle-même est très intéressante. J’ai été un peu déçue. Ma note : 3/10.

Bonne pomme

Gérard est garagiste. Il décide d’acquérir un garage dans un petit village de l’Oise. En s’y rendant, il rencontre Barbara, une femme étrange et extravagante qui tient une auberge. Leur rencontre va faire des étincelles !... Il y a quelques bonnes scènes, mais globalement, j’ai trouvé le film un peu brouillon, on ne comprend pas vraiment où le scénario veut nous emmener, et ça rend l’ensemble assez plat. Bonne surprise au casting avec la présence de Guillaume de Tonquedec en maire du village un rien excédé. Sinon, dedans, y a Gérard Depardieu qui boit du jus d'abricot, et oui, c'est tout ce que j'ai retenu du film. Ma note : 3/10. Pour Guillaume de Tonquedec, et parce que l'affiche est jolie.

 

 

Sont sélectionnés pour les choix du mois : Mary et Wind River pour Meilleur Film, Chris Evans (Mary), Jeremy Renner (Wind River) et Guillaume de Tonquedec (Bonne Pomme) pour Meilleur Acteur, Octavia Spencer (Mary) et Elizabeth Olsen (Wind River) pour Meilleure Actrice, et McKenna Grace (Mary) pour Prix d’Honneur.

 

 

La semaine prochaine, je vous parlerai de Good Time, Le Redoutable, Barry Seal : American Traffic, Mother ! et Nos Années Folles.

Bonne semaine cinématographique à tous !

 

Marine Melody.

Cinéma rédactrice Film semaine

×