Ciné-Fil #28 by Marine Melody

STAR WARS EST SORTI ! STAR WARS EST SORTI ! STAR WARS EST SORTI !

Ah, je vous avais prévenus, je vais vous gonfler en long, en large et en travers avec. Mais, rassurez-vous, je vais aussi vous parler d’autres films sortis ces deux dernières semaines, parce qu’entre deux séances de Star Wars, j’ai eu le temps d’en voir d’autres, quand même. Si, si, je vous assure. Regardez plutôt :

0pluto

La rédaction de Mindya tient à s’excuser pour cette blague à caractère nul à chi*r qui n’a pas du tout été approuvée par le comité de rédaction.

Peut-être parce qu’on n’en a pas, en fait.

 

…Je. Pardon, je me regrette. Restez, s’il vous plaît.

 

 

Le (gros) coup de cœur de la semaine (mon Dieu, mais quel suspense insoutenable) : Star Wars : The Last Jedi

1starwars

Film de Rian Johnson, avec Daisy Ridley, Mark Hamill, Adam Driver, John Boyega, Carrie Fisher, Oscar Isaac… Sortie le 13 décembre 2017.

Le pitch (source Allociné) : « Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé… »

 

Ayant déjà fait une très longue critique sur ce film sur Making Star Wars France, où j'écris également des articles, je me permets de vous balancer un copier-coller de la partie sans spoils de la critique en question. Parce que bon, quitte à me répéter, autant y aller à fond.

 

   Déjà, pour commencer, le premier que j’entends dire Gnagnagna, c’est un copier-coller de l’Empire Contre-Attaque, je ne le frapperais pas parce que je suis une dame du monde, mais je lui décernerais avec un immense plaisir la médaille de la mauvaise foi. Parce qu’on peut dire beaucoup de choses sur cet épisode, qu’on ait aimé ou pas, mais ce n’est certainement pas un copier-coller de l’Episode V.

   J’ai pu voir le film dix fois déjà (Oui. Et ce n’est pas fini. Jugez-moi si vous voulez.), ce qui m’a permis d’affiner mon avis général. Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé. C’est un bon Star Wars, une très bonne suite au septième film, et j’irai le revoir avec plaisir. Après, je reconnais ne pas avoir été autant éblouie que devant Rogue One l’année dernière. Parce que contrairement à Rogue One, qui m’avait mis une vraie claque à tous les niveaux (ce n’est pas mon film préféré de tous les temps pour rien), là, j’ai quand même trouvé des petits défauts. Minimes, certes, mais tout de même. Mais je développerai cela dans la partie spoilers.

   Niveau scénario, je trouve que l’histoire a très bien été développée. Les parcours de chaque personnage se poursuivent, on a certaines réponses que l’on attendait depuis l’épisode précédent, et évidemment des rebondissements. Je ne peux pas en dire plus dans cette partie, pour des raisons évidentes.

   Côté casting, on a d’excellentes confirmations, et de bonnes surprises.

   Pour ce qui est du quatuor de tête de la nouvelle trilogie, Daisy Ridley a une évolution de jeu aussi forte que celle de son personnage, John Boyega conserve la fraîcheur qu’il donnait au rôle de Finn dans l’opus précédent, Oscar Isaac crève l’écran, ni plus ni moins, et au nom du ciel, donnez un oscar à Adam Driver ! Cet acteur est si bon dans tous les rôles qu’il interprète. Et là encore, il parvient à donner à Kylo Ren toute sa palette d’émotions et de jeu. Je milite : filez-lui une statuette, académie des oscars.

   Les petits nouveaux, certes dans des rôles secondaires, s’intègrent très bien à l’univers. Laura Dern a une classe incroyable, Kelly Marie Tran est franchement adorable, et Benicio Del Toro insuffle un délicieux charme de voyou à son personnage de DJ.

   Quant à nos bien aimés héros de la trilogie originale, ils ne sont pas en reste. Quel plaisir de retrouver Mark Hamill en Luke Skywalker, un plaisir qu’il semble partager, tant il est à fond dans son rôle. Et évidemment, quelle émotion de retrouver Carrie Fisher pour sa dernière apparition sur grand écran. Notre princesse préférée est toujours aussi majestueuse, et laissera un grand vide…

   Au niveau de la réalisation, Rian Johnson a fait un travail impeccable. Rien à dire. Et il faut avouer que visuellement, cet épisode est sans doute un des plus beaux de la saga. Plus sombre par certains moments, pile quand il le faut, avec des paysages absolument superbes (les passages de la bataille sur Crait notamment sont purement magnifiques à l’image), le film nous offre des plans mémorables, surtout lors des batailles.

   Au final, toujours sans spoiler, on peut dire que cet épisode est une très bonne suite au Réveil de la Force, dans le sens où il répond à certaines questions que l’on se posait, tout en laissant une ouverture pour la suite. Well done, Rian Johnson. Si tu fais une autre trilogie, on sera définitivement là.

 

   Si vous souhaitez poursuivre la lecture et lire la partie où je spoile tout bien comme il faut, ça sera juste ici : https://makingstarwarsfrance.net/2017/12/les-derniers-jedi-critique-melody/

 

Ma note : 10/10. Est-ce que ça vous étonne, franchement ?... Ok, ce n’est pas parfait, mais j’adore quand même.

 

 

Les autres films

2paddington2

« Paddington coule des jours heureux chez les Brown, sa famille d’adoption, dans un quartier paisible de Londres, où il est apprécié de tous. Alors qu’il recherche un cadeau exceptionnel pour les cent ans de sa tante adorée, il repère un magnifique livre animé, très ancien, chez un antiquaire. Pas de temps à perdre : il enchaîne les petits boulots pour pouvoir l’acheter ! Mais lorsque le précieux ouvrage est volé, Paddington est accusé à tort et incarcéré. Convaincus de son innocence, les Brown se lancent dans une enquête pour retrouver le coupable… »

Oh, que c’est bien ! Alors, je n’avais pas vu le premier volet des aventures de l’ourson, mais ça ne m’a pas empêchée d’être transportée dans cette jolie histoire. Déjà, ça se passe à Londres (ils ont mon cœur avant même que le film ne commence), et les personnages sont si attachants, l’ourson Paddington en tête, qu’on ne peut s’empêcher de sourire et d’être ému en même temps qu’eux. C’est un film qui peut plaire autant aux enfants qu’aux adultes (ou aux grands enfants comme moi), et c’est une jolie comédie familiale. Je salue aussi la performance de Hugh Grant dans le rôle de l’antagoniste principal, à savoir un acteur narcissique au possible, il est hilarant et très loin des comédies romantiques où je suis personnellement habituée à le voir. C’est un grand oui !

Ma note : 10/10.

3crimedelorientexpress

« Le luxe et le calme d’un voyage en Orient Express est soudainement bouleversé par un meurtre. Les 13 passagers sont tous suspects et le fameux détective Hercule Poirot se lance dans une course contre la montre pour identifier l’assassin, avant qu’il ne frappe à nouveau. D’après le célèbre roman d’Agatha Christie. »

C’est une excellente adaptation du classique d’Agatha Christie qui nous est proposée ici ! Un peu lent à démarrer, mais une fois que c’est parti, on est pris dedans jusqu’au bout. Evidemment, le casting cinq étoiles y est pour beaucoup, je relève notamment les prestations de Pénélope Cruz, Michelle Pfeiffer, la pétillante Daisy Ridley, Josh Gad, Willem Dafoe et surtout Kenneth Branagh, également à la réalisation, dans le rôle d’un Hercule Poirot très différent de celui auquel les adaptations filmées d’Agatha Christie nous ont habitués, mais très convaincant. Si on en croit la petite phrase d’un personnage à la fin disant à Monsieur Poirot qu’un meurtre a eu lieu « sur le Nil », il semble que ce ne soit pas l’unique aventure du personnage qui sera réadaptée…

Ma note : 9/10.

4coco

« Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel… »

Après un Cars 3 très bon sans être exceptionnel, Pixar revient au top de sa forme avec une belle histoire originale dont ils ont le secret. Une fois de plus, le studio prouve qu’il survole toujours le monde de l’animation. Coco surprend, fait sourire et émeut, tout à la fois. Sans conteste le meilleur film d’animation de l’année.

Ma note : 9/10.

5santa cie

« Rien ne va plus à l'approche du réveillon : les 92 000 lutins chargés de fabriquer les cadeaux des enfants tombent tous malades en même temps ! C'est un coup dur pour Santa (Claus), plus connu sous le nom de Père Noël... il n'a pas le choix : il doit se rendre d'urgence sur Terre avec ses rennes pour chercher un remède. À son arrivée, il devra trouver des alliés pour l'aider à sauver la magie de Noël. »

Le patron Alain Chabat revient pour remettre la comédie française dans le droit chemin et rappeler qui est le big boss. Grimé en Père-Noël, il nous offre un joli film familial doublé d’une excellente comédie. Alain Chabat prouve qu’en France, on est tout à fait capable de faire d’excellentes comédies sans user et abuser de clichés. Il y a de la magie dans l’air, ce qui manque cruellement aux comédies françaises ces derniers temps. Vraiment rafraîchissant ! (Note personnelle : J’ai assisté à une séance du film en présence d’Alain Chabat himself, et c’était un vrai rêve de gosse, parce que ado, j’étais très fan des Nuls. J’étais ravie !)

Ma note : 9/10.

6suburbicon

« Suburbicon est une paisible petite ville résidentielle aux maisons abordables et aux pelouses impeccablement entretenues, l’endroit parfait pour une vie de famille. Durant l’été 1959, tous les résidents semblent vivre leur rêve américain dans cette parcelle de paradis. Pourtant, sous cette apparente tranquillité, entre les murs de ces pavillons, se cache une réalité tout autre faite de mensonge, de trahison, de duperie et de violence... Bienvenue à Suburbicon. »

Un film spécial, qui tient en haleine et qui, par certains points, m’a un peu rappelé la série Desperate Housewives, pour ce côté « derrière les jolies clôtures blanches se cache parfois le pire ». Côté réalisation, c’est visuellement très beau, et le casting tient clairement la route, la formidable Julianne Moore en tête (plus je la vois au cinéma, plus je suis chaque fois un peu plus éblouie par cette immense actrice), et le jeune prodige Noah Jupe, incroyablement convaincant. Certains bemols, notamment dans la narration, un peu lente par moments, mais globalement un bon film.

Ma note : 6/10.

7jumanji

J’ai aussi vu Jumanji : Bienvenue dans la Jungle en avant-première au Grand Rex, c’était très sympa, et je t’en parle en détails ici : http://mindya.e-monsite.com/blog/cinema/cine-fil-special-jumanji-bienvenue-dans-la-jungle.html

 

Sont sélectionnés pour les choix du mois de Décembre : Star Wars : Les Derniers Jedi, Paddington 2, Le Crime de l’Orient Express, Santa & Cie et Coco pour Meilleur Film, Dwayne Johnson (Jumanji : Bienvenue dans la Jungle), Jack Black (Jumanji : Bienvenue dans la Jungle), Nick Jonas (Jumanji : Bienvenue dans la Jungle), Alain Chabat (Santa & Cie), Oscar Isaac (Star Wars : Les Derniers Jedi / Bienvenue à Suburbicon), Hugh Grant (Paddington 2), Adam Driver (Star Wars : Les Derniers Jedi), Mark Hamill (Star Wars : Les Derniers Jedi), Kenneth Branagh (Le Crime de l’Orient Express), Josh Gad (Le Crime de l’Orient Express) et Noah Jupe (Bienvenue à Suburbicon) pour Meilleur Acteur, Karen Gillan (Jumanji : Bienvenue dans la Jungle), Julianne Moore (Bienvenue à Suburbicon), Daisy Ridley (Star Wars : Les Derniers Jedi / Le Crime de l’Orient Express), et Pénélope Cruz (Le Crime de l’Orient Express) pour Meilleure Actrice, et Carrie Fisher (Star Wars : Les Derniers Jedi) pour Prix d’Honneur.

 

Rendez-vous très bientôt pour le dernier Ciné-Fil de l’année, et surtout pour le récapitulatif ciné de l’année 2017 !

 

Marine Melody.

rédactrice semaine Film Cinéma

×