Ciné-Fil #30 by Marine Melody : Janvier 2018

   BONNE ANNEE 2018 ! (Comment ça, j’ai un peu de retard ?)

   Autant le dire, c’est une grande année ciné qui s’annonce, avec de nombreux films que, personnellement, j’attends de pied ferme.

   A nouvelle année, nouvelle formule : le Ciné-Fil se renouvelle et devient mensuel. Désormais, au lieu de vous gonfler avec un article par semaine, je préfère faire un gros article par mois pour revenir sur tout ce qui s’est fait de bien, et de moins bien, sur grand écran.

   Cependant, je ne change pas tout, puisque, comme l’année passée, je mettrai en avant un film coup de cœur du mois, pour ensuite parler des autres films, dans l’ordre de mes préférences, et de mes notes.

   Enfin, comme en 2017, je vous livrerai mon classement des meilleurs acteurs et actrices du mois. Tous les choix seront évidemment parfaitement subjectifs, parce que c’est mon article, donc je fais ce que je veux. Na.

   Ready ? Let’s go !

 

 

LES FILMS VUS CE MOIS-CI

 

1ère place et coup de cœur du mois : The Greatest Showman

Film1 1

The Greatest Showman célèbre la naissance du show-business et l’émerveillement que l’on éprouve lorsque les rêves deviennent réalité. Inspirée par l’ambition et l’imagination de P.T Barnum, voici l’histoire d’un visionnaire parti de rien qui a créé un spectacle devenu un phénomène planétaire. (Source : Allociné)

 

   Sans conteste mon premier gros coup de cœur de l’année. J’ai tout simplement adoré ce film.

   Certes, ce n’est pas parfait, et le film souffre clairement de quelques lacunes et faiblesses scénaristiques. Même s’il s’inspire d’une histoire vraie, il édulcore volontairement les faits pour en livrer une version romancée, et les plus rigoureux des spectateurs historiens se feront un plaisir de pointer du doigt que tel ou tel fait ne s’est pas réellement passé comme ça. Mais au final, pardonnez mon langage, on s’en fout. C’est un show, une comédie musicale, et sur ce plan, le film porte bien son nom, parce que c’est très réussi. C’est tout simplement spectaculaire. J’ai été embarquée du début à la fin.

   Côté scénario, j’aimerais juste cependant revenir sur un point que certains détracteurs ont mis en avant. Ils ont trouvé que le personnage de P.T. Barnum qu’il interprète était trop gentil et pas assez représentatif du vrai Barnum. Je pense qu’il vous faudrait revoir le film, parce que, si c’est certes très édulcoré, il n’empêche pas que non, le personnage n’est pas tout blanc. Il dupe les banques, monte un show en partie basé sur du faux (ou du moins sur du vrai qu’il modifie légèrement), ne traite pas ses artistes correctement (cf. le moment du film où il refuse quand même de les mêler à la foule de riches venus applaudir Jenny Lind en leur disant « Si vous vous montrez partout, qui paiera pour venir vous voir ? »), et n’hésite pas à plaquer sa troupe pour superviser la tournée de Jenny Lind, qu’il juge plus rentable. Vous le trouvez vraiment sans reproche ? Certes, ça a été romancé, parce que c’est un film, et non un documentaire, mais tout de même, non, Barnum n’y est pas toujours le gentil de l’histoire.

   Un gros casting appuie le film : Hugh Jackman, dans le rôle principal, est très convaincant. Les seconds rôles gravitant autour de lui le sont tout autant, qu’il s’agisse de Zac Efron, Keala Settle ou Rebecca Ferguson. Mais pour moi, les deux étoiles du film sont sans hésiter Michelle Williams et Zendaya. La première est incroyablement émouvante dans le rôle de Charity, l’épouse de Barnum, embarquée dans les idées de grandeur de son mari qu’elle suit aveuglément par amour, alors qu’elle se satisferait d’une vie simple avec lui et leurs deux filles (la chanson Tightrope qu’elle interprète à un moment du film représente parfaitement son personnage et est très belle et très émouvante). La seconde crève l’écran dans le rôle d’Anne Wheeler, trapéziste recrutée par Barnum pour son cirque, qui tombe amoureuse de Philip Carlyle (interprété par Zac Efron) mais refuse dans un premier temps de laisser libre cours à ses sentiments vis-à-vis du regard des autres (il est blanc, elle est métisse, il est héritier d’une grande fortune, elle est artiste de cirque : le jugement de la société, tout ça). Le numéro de trapèze sur le titre Rewrite The Stars qu’elle partage avec Zac Efron est à mes yeux la plus belle scène du film, c’est tout simplement magnifique. Avec ce rôle, Zendaya prouve une fois encore qu’elle est une actrice sur laquelle il faut compter !

   On va maintenant aborder l’énorme point fort du film (avec Zendaya et Michelle Williams) : la bande originale. Des chansons très efficaces, qui restent forcément en tête lorsqu’on sort de la salle, et surtout qui oscillent entre des morceaux très entraînants (The Greatest Show, Come Alive, The Other Side ou From Now On) et d’autres très beaux et émouvants (Rewrite The Stars, A Million Dreams, This Is Me, Tightrope ou Never Enough). Je vous avoue que j’écoute cette soundtrack en boucle depuis mon premier visionnage, et je n’arrive toujours pas à me décider sur le morceau que je préfère. Un jour, c’est Rewrite The Stars, le lendemain A Million Dreams, puis Tightrope, puis The Greatest Show, etc., bref, impossible de me décider, il n’y a pas une chanson que je n’aime pas.

   The Greatest Showman est un vrai feel good movie dont on ressort avec le sourire et des chansons plein la tête, et je vous encourage vivement à courir le voir !

 

Ma note : 10/10.

 

 

2ème place : Le Grand Jeu

Film2 2

La prodigieuse histoire vraie d’une jeune femme surdouée devenue la reine d’un gigantesque empire du jeu clandestin à Hollywood ! En 2004, la jeune Molly Bloom débarque à Los Angeles. Simple assistante, elle épaule son patron qui réunit toutes les semaines des joueurs de poker autour de parties clandestines. Virée sans ménagement, elle décide de monter son propre cercle : la mise d’entrée sera de 250 000 $ ! Très vite, les stars hollywoodiennes, les millionnaires et les grands sportifs accourent. Le succès est immédiat et vertigineux. Acculée par les agents du FBI décidés à la faire tomber, menacée par la mafia russe décidée à faire main basse sur son activité, et harcelée par des célébrités inquiètes qu’elle ne les trahisse, Molly Bloom se retrouve prise entre tous les feux…

 

   J’ai vu ce film sans savoir qu’il s’agissait d’une histoire vraie, et en l’apprenant, j’avoue que j’ai été encore plus soufflée. Ce film est prenant, et l’histoire incroyable de Molly Bloom captive. Le film jongle entre flashbacks et retours au présent, sans trop se perdre. Un régal.

   Evidemment, la prestation de Jessica Chastain y est pour beaucoup dans la réussite du film. Elle est impériale, et ce genre de rôle (qui m’a rappelé son rôle dans l’excellent Miss Sloane sorti en mars derniers) lui va vraiment bien. Elle donne la réplique à un Idris Elba très juste dans le rôle de son avocat, et à une pléiade de seconds rôles tous très bons aussi, mention spéciale à Michael Cera, dont j’ai beaucoup aimé l’interprétation.

 

Ma note : 9/10.

 

 

3ème place : Les Heures Sombres

Film3 2

Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier Ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de Dunkerque.

Alors que plane la menace d’une invasion du Royaume- Uni par Hitler et que 200 000 soldats britanniques sont piégés à Dunkerque, Churchill découvre que son propre parti complote contre lui et que même son roi, George VI, se montre fort sceptique quant à son aptitude à assurer la lourde tâche qui lui incombe. Churchill doit prendre une décision fatidique : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie et épargner à ce terrible prix le peuple britannique ou mobiliser le pays et se battre envers et contre tout.

Avec le soutien de Clémentine, celle qu’il a épousée 31 ans auparavant, il se tourne vers le peuple britannique pour trouver la force de tenir et de se battre pour défendre les idéaux de son pays, sa liberté et son indépendance. Avec le pouvoir des mots comme ultime recours, et avec l’aide de son infatigable secrétaire, Winston Churchill doit composer et prononcer les discours qui rallieront son pays. Traversant, comme l’Europe entière, ses heures les plus sombres, il est en marche pour changer à jamais le cours de l’Histoire.

 

   Il y a déjà eu un autre film sur Churchill à la même époque, sorti en juin de l’année dernière. Plutôt bon, mais celui-ci le surpasse de très loin.

   Les Heures Sombres est un film grandiose, emmené par un casting incroyable composé notamment de Gary Oldman, méconnaissable en Churchill, Kristin Scott Thomas, et deux acteurs que j’apprécie énormément, Lily James et Ben Mendelsohn.

   Un film historique brillant, à la réalisation impeccable.

 

Ma note : 9/10.

 

 

4ème place : 3 Billboards : Les Panneaux de la Vengeance

Film4 2

Après des mois sans que l'enquête sur la mort de sa fille ait avancé, Mildred Hayes prend les choses en main, affichant un message controversé visant le très respecté chef de la police sur trois grands panneaux à l'entrée de leur ville.

 

   Excellent film, passionnant et plein de rebondissements, 3 Billboards est un drame entraînant qui parvient à éviter des facilités scénaristiques pour proposer un film réellement original.

   La prestation de Frances McDormand a été certes unanimement saluée, à juste titre, mais c’est pour moi celle de Woody Harrelson en chef de la police pointé du doigt par les panneaux de Mildred qui se détache vraiment du casting. Cet acteur est décidément excellent.

 

 

5ème place : L’Echange des Princesses

Film5 1

1721. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues.

Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans.

Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance…

 

   Bon, autant vous l’avouer de suite, j’adore les films historiques. Et quand c’est en plus bien fait, il n’en faut pas plus pour me faire adhérer. C’est le cas ici avec L’Echange des Princesses. Très beau film historique, tant visuellement que scénaristiquement, il raconte un épisode de l’Histoire dont je n’avais personnellement pas connaissance, et c’est tout simplement passionnant.

   La réussite du casting est très clairement du côté des jeunes, avec un trio de tête formidable. Igor Van Dessel campe un très jeune Louis XV qui, par la force des choses, se voit confier le trône très tôt et doit veiller à ne pas se faire manipuler par certains conseillers avides de pouvoir, Juliane Lepoureau joue la douce et émouvante infante d’Espagne qui se retrouve promise au jeune roi, et Anamaria Vartolomei interprète Louise Elisabeth, seconde princesse de l’échange qui, elle, se retrouve mariée au prince d’Espagne, un mariage qui ne lui sied absolument pas. Ces trois révélations apportent beaucoup de fraîcheur au film, et j’espère que ce n’est que le début d’une belle carrière pour eux.

   A l’inverse, je trouve que Lambert Wilson, qui campe Philippe V, roi d’Espagne, est un peu trop dans le surjeu, ce qui est dommage.

 

Ma note : 8/10.

 

 

6ème place : Horse Soldiers

Film6 1

Le capitaine Mitch Nelson est le chef de l’unité des Forces Spéciales qui a été choisie pour une périlleuse mission secrète. Son détachement et lui sont envoyés en Afghanistan, en plein conflit armé, pour apporter leur aide aux Afghans dans leur lutte contre les talibans.

 

   Bon, alors, Thor 4, c’est pas foufou. Le gars a changé depuis qu’il a plus son marteau. En plus, je suis désolée, mais c’est pas logique : le mec, c’est le Dieu du Tonnerre, pourquoi il combat sur un cheval avec un flingue ? Tu balances deux éclairs et c’est plié, j’sais pas.

   Comme les films du MCU sont fort bien reliés, le pote de Ant-Man est visiblement  venu l’aider dans cette mission, c’est sympa.

   Par contre : pourquoi il y a pas Loki ? Remboursez !

   Bon d’accord, là, c’était pour l’amour du LOL. Plus sérieusement, Horse Soldiers est un bon film, plutôt beau visuellement et relativement bien interprété (je dis relativement parce que clairement, il y a certaines scènes du film où tu sens que les acteurs avaient pas envie de jouer, pour ceux qui l’ont vu, je pense par exemple à la scène dans le garage avec personnage secondaire n°3, sa femme et son fils, déjà, toute la scène est un bon gros cliché de film américain, mais en plus, visiblement ce jour-là, ils avaient décidé de faire grève d’acting). Chris Hemsworth mène bien le film, et même si les films de guerre et moi, ça fait deux, j’ai quand même accroché. Pour reprendre des mots de prof de français de collège : Ensemble correct.

 

Ma note : 6/10.

 

 

7ème place : Downsizing

Film7

Pour lutter contre la surpopulation, des scientifiques mettent au point un processus permettant de réduire les humains à une taille d’environ 12 cm : le "downsizing". Chacun réalise que réduire sa taille est surtout une bonne occasion d’augmenter de façon considérable son niveau de vie. Cette promesse d’un avenir meilleur décide Paul Safranek  et sa femme à abandonner le stress de leur quotidien à Omaha (Nebraska), pour se lancer dans une aventure qui changera leur vie pour toujours.

 

   Le sujet de base est franchement très intéressant, mais j’ai trouvé que ce n’était pas assez exploité dans le film. On en vient même à oublier l’idée du downsizing par moments, on oublie que le personnage principal a subi le processus. Ce qui rend le film un peu long parfois et moyennement intéressant, surtout sur la deuxième moitié. Downsizing fait partie de ces films qui auraient pu être formidables si le sujet avait été traité différemment, pour ne pas dire mieux traités. Mais c’est mon avis. Après, ce n’est pas du tout un mauvais film, et ça reste divertissant au final, donc disons que le taf est fait.

   Je note par contre les caméos de Laura Dern et Neil Patrick Harris dans une scène du film, c’était génial !

 

Ma note : 6/10.

 

 

8ème place : La Monnaie de leur Pièce

Film8

Paul, Nicolas et Charlotte, trois frères et sœur, ont toujours pensé qu’ils hériteraient de la riche tante Bertille. Hélas pour eux, à la mort de la vieille dame, ils découvrent qu’elle a tout légué à Eloïse, cette cousine exaspérante et pot-de-colle qu’ils n’avaient pas vue depuis longtemps. En faisant à nouveau irruption dans leur vie, que cherche-t-elle exactement ?

 

   Bonne comédie sans prétention, La Monnaie de leur Pièce a ce côté un peu pièce de théâtre qu’on retrouve dans certains films français, et qui n’est pas désagréable. Un joli casting, porté notamment par Baptiste Lecaplain, Margot Bancilhon et Julia Piaton, emmène le tout dans une histoire pleine de quiproquos et de situations rocambolesques. Ça ne casse certes pas des briques, mais on passe un agréable moment.

 

Ma note : 6/10.

 

 

9ème place : Pentagon Papers

Film9

Première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post, Katharine Graham s'associe à son rédacteur en chef Ben Bradlee pour dévoiler un scandale d'État monumental et combler son retard par rapport au New York Times qui mène ses propres investigations. Ces révélations concernent les manœuvres de quatre présidents américains, sur une trentaine d'années, destinées à étouffer des affaires très sensibles… Au péril de leur carrière et de leur liberté, Katharine et Ben vont devoir surmonter tout ce qui les sépare pour révéler au grand jour des secrets longtemps enfouis…

 

   BON. Je ne vais pas me faire que des amis avec ce qui suit, parce que visiblement, ce film a été très apprécié, mais : je n’ai pas accroché du tout.

   Ce n’est pas du tout un mauvais film, loin de là. C’est bien filmé (ce côté volontairement vieilli de l’image fait merveille ici), bien interprété, tout ça, mais j’avoue que je me suis ennuyée. Il n’y a que la dernière scène (annonçant le scandale du Watergate) que j’ai trouvé absolument géniale, le reste, c’était meh pour moi.

 

Ma note : 5/10.

 

 

10ème place : Ami-Ami

Film10

Quoi de mieux pour ne plus jamais souffrir en amour que de tourner le dos à la vie de couple et de s’installer en coloc’ avec son meilleur ami ? C’est en tout cas ce qu’a décidé Vincent, ravagé par sa dernière rupture ! À un détail près : son meilleur ami est une meilleure amie, Néféli, jeune avocate déjantée. À peine installés, les deux potes se jurent de ne plus jamais tomber amoureux, de vivre d’amitié et d’histoires sans lendemain. Mais après quelques semaines de cohabitation complice et festive, Vincent rencontre Julie…

 

   J’adore Margot Bancilhon, et je trouve que William Lebghil est un excellent acteur. MAIS cette comédie : ça ne va pas.

   Premièrement, le film flirte beaucoup trop avec les clichés. Les clichés dans les films, ce n’est pas gênant, parfois, c’est même nécessaire selon le style du film, mais là, c’est beaucoup trop. Ensuite : le scénario ne tient pas debout. Je n’ai pas vraiment compris où le film voulait en venir, tant on a l’impression que le héros, comme le scénario, se complique pour rien. Du coup, il y a des scènes qui s’enchaînent de manière illogique. Et c’est vraiment dommage, parce que c’est pourtant bien joué, notamment par les deux acteurs principaux.

 

Ma note : 4/10.

 

 

MEILLEURS ACTEURS :

 

1ère place :

 

Ben Mendelsohn, pour Les Heures Sombres.

Acteur1 1

 

2ème place :

 

Hugh Jackman, pour The Greatest Showman.

Acteur2 1

 

3ème place :

 

Chris Hemsworth, pour Horse Soldiers.

Acteur3 2

 

4ème place :

 

Woody Harrelson, pour 3 Billboards : Les Panneaux de la Vengeance.

Acteur4 2

 

MEILLEURES ACTRICES :

 

1ère place :

 

Zendaya, pour The Greatest Showman.

Actrice1

 

2ème place :

 

Michelle Williams, pour The Greatest Showman.

Actrice2 2

 

3ème place :

 

Lily James, pour Les Heures Sombres.

Actrice3 2

 

4ème place :

 

Jessica Chastain, pour Le Grand Jeu.

Actrice4 2

 

 

   C’est tout pour ce mois de janvier ! Rendez-vous fin février pour le prochain numéro de Ciné-Fil qui s’annonce fort, avec de nombreuses sorties qui donnent envie…

 

Marine Melody.

rédactrice Film Cinéma

×