Ciné-Fil #5 by Marine Melody

Pardonnez mon retard sur la chronique de la semaine, je me rattrape en vous parlant aujourd'hui de quatre nouveaux films sortis récemment. Prêts ? Allons-y sans plus attendre !

Le coup de coeur de la semaine : Le Chanteur de Gaza

Lechanteurdegaza

Film de Hany Abu-Assad, avec Tawfeek Barhom, Kais Attalah, Hiba Attalah, Nadine Labaki... Sortie le 10 mai.

Le pitch : Le film raconte l'histoire vraie de Mohammed Assaf, un jeune Palestinien talentueux dont le plus grand rêve est de chanter. Pour le réaliser, il décide de se rendre en Egypte, malgré les obstacles, pour participer à Arab Idol (la version arabe de Nouvelle Star). Il devient le symbole de tout un pays.

Quel beau film ! L'histoire est très touchante (d'autant plus en sachant qu'elle est vraie), et les acteurs sont formidables. J'ai adoré le fait que le réalisateur utilise des plans du vrai Mohammed Assaf et de vraies images de la foule l'acclamant à l'époque de sa participation. Ca donne au film un côté absolument authentique qui est d'une émotion incroyable (comme Lion l'avait fait avec des images du vrai Saroo Brierley à la fin du film.) On est captivé par la vie et surtout la détermination de Mohammed, qui poursuit son rêve toujours plus loin depuis son enfance, malgré les nombreux obstacles, dus évidemment à la situation en Palestine (le film, et donc l'histoire, se déroule dans les années 2000, et on connaît la situation difficile de la Palestine à notre époque). C'est une histoire bouleversante et un film qu'il faut voir absolument !

Ma note : 10/10. C'est un film que je vous conseille absolument.

 

Les autres films

Iamnotyournegro

I Am Not Your Negro : Samuel L. Jackson nous narre (en VO) le texte d'un livre inachevé de James Baldwin, qui a tenu à raconter l'histoire des noirs américains au travers de trois grandes figures de la lutte contre la persécution, Martin Luther King Jr, Medgar Evers et Malcolm X, tous trois assassinés. Un documentaire puissant de Raoul Peck, qui superpose le texte de James Baldwin à des images fortes d'époque. Absolument passionnant et remarquable. Ma note : 9/10.

Problemos

Problemos : Une pandémie a ravagé la population, et les seuls survivants sont une communauté luttant contre la société moderne, l'individualisme et les nouvelles technologies. Ils vont pouvoir reconstruire un monde comme ils l'entendent. Une comédie absurde et loufoque, écrite par la géniale Blanche Gardin, et réalisée par le non moins génial Eric Judor, qui tient également le rôle principal. Le scénario et les personnages sont aussi barrés que le pitch le laisse supposer, Eric Judor nous offre du grand Eric Judor comme on l'aime, c'est très drôle, et franchement, on en redemande ! Ma note : 9/10.

Outsider

Outsider : Vous connaissez Chuck Wepner sans le connaître. C'est ce boxeur qui est à l'origine du personnage de Rocky dans la saga de Stallone. Surnommé The Bleeder (ou le Saigneur en français), il est connu pour avoir tenu 15 rounds face à Mohammed Ali. C'est donc son histoire que raconte ce film, de sa célébrité en passant par ses problèmes de couple, de drogue, etc. Malgré une histoire très intéressante, je n'ai pas plus accroché que ça à ce film. Ma note : 4/10.

 

Sont sélectionnés pour les choix du mois : Problemos, Le Chanteur de Gaza et I Am Not Your Negro pour Meilleur Film, Eric Judor (Problemos), Youssef Hajdi (Problemos) et Tawfeek Barhom (Le Chanteur de Gaza) pour Meilleur Acteur, Blanche Gardin (Problemos), Claire Chust (Problemos) et Dina Awawdeh (Le Chanteur de Gaza) pour Meilleure Actrice, et Samuel L. Jackson (I Am Not Your Negro) pour le Prix d'Honneur.

 

C'est tout pour moi pour cette semaine, je vous dis à très vite pour un prochain numéro, et d'ici là, bonnes séances !

Marine Melody.

rédactrice semaine Film Cinéma

×