Ciné-Fil Spécial - Jumanji : Bienvenue dans la Jungle

   Salut à tous ! Entre quelques séances du dernier Star Wars (un peu de patience, je vous gonflerai avec dans le prochain article), il est quand même temps que je vous parle d’un autre film qui sort demain, et que j’ai eu l’occasion de découvrir en avant-première il y a deux semaines : Jumanji, Bienvenue dans la Jungle.

   J’ai assisté à l’avant-première du film au Grand Rex le 5 décembre dernier, en présence d’une partie de l’équipe du film, et je vous conservais cet article bien au chaud jusqu’à la veille de la sortie.

   Avant de vous parler du film en lui-même (garanti sans spoilers), permettez-moi de revenir un peu sur cette soirée.

Photo1

   Autant le dire directement, le Grand Rex avait mis les petits plats dans les grands pour l’occasion ! Le hall et la grande salle avaient été décorés dans une ambiance de jungle, musique à l’appui, avec même une démonstration instrumentale en attendant l’arrivée des acteurs.

Photo2

Photo3

 

   Sur la scène, un écran permettait non seulement de diffuser en live quelques tweets des personnes présentes grâce au hashtag #Jumanji (et si vous croyez que je n’ai pas pris l’écran en photo lorsque mes tweets sont passés, c’est très mal me connaître), mais aussi d’assister en direct à l’arrivée de l’équipe du film devant le Grand Rex, où une foule de fans s’étaient pressés pour y attendre les acteurs Dwayne -The Rock- Johnson, Kevin Hart et Nick Jonas, ainsi que le réalisateur Jake Kasdan (j’aurais adoré que Jack Black et surtout Karen Gillan soient également là, malheureusement, ils étaient pris par d’autres projets).

Photo4

Photo5

(The Rock : Quel enfant !)

 

   Le réalisateur et les trois acteurs ont fait une entrée très acclamée sur la scène du Grand Rex, ils sont restés une bonne vingtaine de minutes (me semble-t-il), et étaient très enthousiastes, on sentait qu’il y avait eu une bonne ambiance entre eux pendant le tournage, c’était presque enfantin, et ils nous ont fait bien rire !

Affiche

   Ce très chouette moment passé, entrons maintenant dans le vif du sujet pour parler du film en lui-même.

   Vous connaissez Jumanji ? Si vous ne l’avez jamais vu, je vous autorise à quitter cet article pour filer le visionner d’urgence.

   Le film culte de Joe Johnston, sorti en 1995 et adapté d’un livre pour enfants, mettait en scène le regretté Robin Williams, Bradley Pierce, Bonnie Hunt, Jonathan Hyde et une toute jeune Kirsten Dunst. En deux mots, voici le résumé Allociné du film : « Lors d'une partie de Jumanji, un jeu très ancien, le jeune Alan est propulsé sous les yeux de son amie d'enfance, Sarah, dans un étrange pays. Il ne pourra s'en échapper que lorsqu'un autre joueur reprendra la partie et le libèrera sur un coup de dés. Vingt-six ans plus tard, il retrouve le monde réel par le coup de dés de deux autres jeunes joueurs. »

   Vingt-deux ans après le film, Jake Kasdan propose donc Jumanji : Bienvenue dans la jungle, qui n’est absolument pas un remake ou un reboot, mais tout simplement une suite au premier opus.

   Alors qu’ils sont en retenue dans leur lycée, quatre adolescents découvrent une vieille console vidéo dans laquelle traîne la cartouche d’un jeu : Jumanji. Ils se retrouvent aspirés dans le monde du jeu, et vont devoir affronter les plus grands dangers pour terminer la partie et espérer rentrer chez eux…

   Le pari était risqué, clairement. Comme toute suite d’un film culte. Et les réactions aux premières bandes annonces étaient assez mitigées. Certains y voyaient même un blasphème au film original, notamment de par le fait que le jeu de société soit devenu un jeu vidéo. Au final, le film se révèle franchement être une bonne surprise.

   Côté scénario et réalisation, on a vraiment une version modernisée de ce qu’avait pu être le premier volet, avec même quelques petits rappels au film original. C’est dynamique, rythmé, très drôle, et le scénario tient en haleine jusqu’au bout.

   Côté casting, c’est tout simplement excellent. Le quatuor principal fonctionne à merveille. On a un Dwayne Johnson au top de sa forme et de son second degré, un Kevin Hart fidèle à lui-même, une Karen Gillan ultra badass et un Jack Black hilarant qui interprète une adolescente narcissique accro à son smartphone coincé dans la peau d’un gros vieux. Et dans ce rôle, je peux vous dire qu’il est absolument génial. Nick Jonas est également de la partie, et se détache clairement de ses rôles d’adolescent chez Disney Channel (j’avoue ne pas avoir suivi sa carrière de près, je compare donc avec ce que je connais). Comme je le disais plus haut en voyant les acteurs sur scène, même en regardant le film, on sent qu’ils se sont amusés sur le tournage, leur plaisir est communicatif !

   En bref, ne partez vraiment pas avec un a priori de Bouh, c’est une suite à Jumanji, ça sera forcément nul, c’est blasphème, vous risqueriez de louper un chouette moment. Parce que même si le film a des petits défauts, on passe franchement un agréable moment, c’est un bon film qui se veut plus une suite en écho/hommage au classique de 1995 qu’un vulgaire reboot de franchise. Un très bon film pour les vacances d’hiver !

 

Ma note : 8/10.

rédactrice Film Cinéma