Premières Vacances, la comédie pour bien commencer l'année !

Ah...début janvier ! Le ciel gris, le vent glacial, la fin des fêtes, le moral dans les chaussettes... Dur dur le quotidien ! Et quoi de mieux qu'un bon petit film au soleil pour voyager le temps d'une petite heure ? ( Si si, en sortant de votre salle de cinéma, vous auriez presque oublié que dehors l'hiver dominait bel et bien toujours, je vous l'assure ! )

DddMais, Premières Vacances, ça raconte quoi ?

Adeptes de Tinder, Marion et Ben ont décidés d'un commun accord suite à leur premier rendez-vous de passer leurs vacances d'été ensemble, en amoureux ( ou presque ! ) Sacrée idée ! Ce qui n'était évidemment pas au goût de leur entourage jugeant la situation comme complètement folle. Tandis que Marion devait partir à l'aventure à Beyrouth avec ses amis, pendant que Ben aurait rejoint son petit cocon à Biarritz, c'est finalement en Bulgarie, à mi-chemin des destinations prévues, qu'ils partent tous deux. Mais qui a dit que les vacances en amoureux étaient forcément une partie de plaisir partagée ? Les deux jeunes adultes semblaient bien loin d'imaginer que les différences les réuniraient bien plus que leurs points communs. Une chose est certaine, si ils veulent que leur voyage se passe à merveille, ils se devront de faire des sacrifices chacun de leur côté.

 

                              

L'intrigue de ce premier film de Patrick Cassir pourrait aux premiers abords laisser à discuter ( Bon, je l'admets le synopsis ne me disait trop rien au départ, j'y suis simplement allée pour y voir Camille Cottin... ) mais ne vous arrêtez pas à cela, le résultat dans son entièreté en vaut le coup croyez moi ! Fraicheur, humour et simplicité du scénario font de cette comédie une bouffée d'air frais. Un moment de plaisir sans que vous n'ayez à vous creuser les méninges pour comprendre le message que tente de vous transmettre le réalisateur. 

 

Côté casting, rien à dire ! La complicité entre Camille Chamoux et Jonathan Cohen se ressent à travers l'écran et rend les personnages bien plus crédibles et intéressants encore. Ce film révèle d'autant plus le talent de Camille Chamoux, drôle, spontanée et touchante à la fois. De plus, quel plaisir de retrouver le duo complètement déjanté Chamoux/Cottin que vous aviez déjà pu rencontrer dans Larguées. Côté masculin, ce fut pour moi la découverte de Jonathan Cohen qui est parvenu à faire de son personnage réservé qui aurait sans nul doute pu se faire écraser par le personnage de l'actrice principale, un personnage bien moins ennuyeux que ce qu'il laisserait paraître !

 

MK.

Film Cinéma Camille Chamoux Jonathan Cohen.

×