Mon film du moment : The Conjuring : Les dossiers Warren

  The conjuring

 

     Les films d'horreur sont souvent sujets à controverse. Certaines personnes les trouveront trop effrayants, d'autres pas assez. Beaucoup diront que cela sonnent faux et qu'il n'y a aucun plaisir à regarder ce genre de film dans le seul but de se faire peur. Pour ma part, je pense que c'est l'intrigue ainsi que la chute de ces films qui les rendent intéressants. J'en regarde très peu (étant bien trop trouillarde pour cela) mais lorsque je le fais, c'est bien plus pour l'histoire en elle même que pour me faire peur. Ainsi, pour le thème de cette semaine, j'ai décidé de vous plonger dans l'univers d'un de ces films qui nous effraient autant qu'ils nous fascinent.

 

     J'ai longtemps hésité sur le choix du film dont je vais à présent vous parler. Après tout, de bon films d'horreur, il y en a pas mal tel que La Dame en Noir (avec le talentueux Daniel Radcliff), The Ring, L'Exorciste ou encore The Grudge, pour n'en citer que quelques uns. Mais aujourd'hui, je vais vous parler de ce qui est pour moi l'un des films d'horreur les plus intéressants et qui n'est autre que The Conjuring : Les dossiers Warren. Basé sur des faits réels, ce film retrace une des nombreuses affaires d'Ed et Lorraine Warren (interprétés par Patrick Wilson et Vera Farmiga). Ils se sont faits connaitre dans les années 60 et se sont occupés de plus de 4 000 affaires directement liées à la parapsychologie. Avec le temps, ils ont obtenu la réputation de chasseurs de fantômes, bien qu'Ed soit principalement un démonologue et Lorraine, une médium. Parmi les nombreuses affaires dans lesquelles ils se sont investis, on peut compter des cas d'exorcismes, de poltergeists ou encore de possessions. Certaines sont d'ailleurs devenues célèbres tel que le Cas Enfield, Amityville ou celle narrée dans The Conjuring : Les dossiers Warren. Aujourd'hui, les objets trouvés lors de leurs affaires ont été placés dans une pièce de leur résidence du Connecticut.

 

     Parmi ces objets, il y a notamment la poupée Annabelle, rendu célèbre pas le film au nom éponyme. Bien que l'originale ne soit qu'une poupée de chiffon et fasse bien moins peur que celle du film, elle n'en est pas moins dangereuse. C'est d'ailleurs dans la backstory de The Conjuring que cette poupée est évoquée pour la première fois. Si Annabelle n'est qu'une part de l'histoire des Warren, les rares scènes où elle apparait restes effrayantes (en tout cas, pour l'âme sensible que je suis). La façon dont le réalisateur est parvenue à introduire ces quelques détails de l'histoire des Warren est très bien faite, que ce soit dans le premier film ou dans le second. La vie d'Ed et Lorraine est racontée de façon à intéresser le spectateur sans pour autant noyer l'histoire principale.

 

     Celle-ci retrace une des dernières affaires des Warren qui commence en Novembre 1971. Nous découvrons la famille Perron composée de Roger, Carolyn et de leurs cinq filles qui emménagent dans une maison isolée du Rhode Island. Cependant, les premiers phénomènes paranormaux ne tardent pas à se manifester : leur chien meurt sans raison apparente, des bruits étranges se font entendre et Cynthia, une des cinq filles Perron, commence à souffrir d'insomnie. Mais c'est à 3h07 que ces phénomènes paranormaux se déchainent et deviennent traumatisants pour la famille Perron. Carolyn fait alors appel à Ed et Lorraine Warren qui décident d'aider cette famille dans le besoin.

 

  Mon avis personnelle sur le film :

 

     Je suis une personne assez difficile pour ce qui est des films d'horreur. Il faut que la backstory soit intéressante et surtout, qu'il n'y ait ni trop de sang, ni trop d'horreur. The Conjuring remplit toutes ces caractéristiques. C'est le genre de film que l'on peut regarder en ayant peur tout en passant un bon moment. D'autant plus que les acteurs sont tous très talentueux, notamment Vera Farmiga qui interprète Lorraine Warren et que je trouve particulièrement douée. Quant à l'histoire des Warren, elle est tout simplement fascinante. Il suffit de visiter leur Occult Museum pour se plonger dans leur monde fait de démons et de forces paranormales.

     Bien sûr, comme il s'agit d'un de mes films préférés, j'ai du mal à être réellement objective. Cependant, je me permets de recommander ce film à tout ceux qui liront cet article. C'est un moment de détente qui nous fait oublier tout nos problèmes pour une durée de 112 minutes.

 

     Si vous avez un commentaire à faire ou un avis à donner à propos de ce film, n'hésitez pas à envoyer un tweet sur le Twitter du site : @Mindya

 

J'espère que ce film vous plaira autant qu'il m'a plu.

 

Anne.

 

 

 

 

Cinéma

×